Particuliers

Auto – Mobilité | Habitation | Famille | Voyage | Hospitalisation | Pension | Placements


Nos services Epargne - Pension


Pour pouvoir jouir d’une pension confortable à l’âge de la retraite, il est nécessaire de se constituer un capital complémentaire à la pension légale.
Il existe différentes manières de constituer ce capital :

Via l’activité professionnelle dans le cadre du deuxième pilier
La Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI) est un plan de pension individuel, conclu par l’indépendant, en sa faveur en cas de vie à la retraite. Les atouts de la PLCI sont les suivants :

  • Sécurité juridique et technique
  • Garantie des capitaux investis
  • Taux d’intérêt minimal
  • Participations bénéficiaires annuelles éventuelles

Le plan INAMI : une pension « gratuite » Le plan INAMI est un plan de pension individuel destiné aux médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes conventionnés (uniquement) dont les primes sont financées par l’INAMI.
Grâce à l’avantage fiscal proposé par le troisième pilier (particulier)
L’épargne-pension permet de se constituer un complément individuel de pension via une formule d’assurance avec un taux garanti. La souscription de ce type d’assurance est accessible à tout le monde (avec ou sans revenu professionnel). Votre sponsoring fiscal :

  • Réduction d’impôt (de 30 % à 40 %) sur chaque versement effectué
  • Maximum forfaitaire = 940 € (en 2016), indexé
  • Taxation anticipée (10 %) sur le capital à 60 ans pour toute souscription avant 55 ans
  • Aucune taxation sur les participations bénéficiaires sur le capital constitué après l’âge de 60 ans

L’épargne à long terme
L’épargne long-terme permet de se constituer un complément individuel de pension uniquement via une formule d’assurance avec taux garanti pour toutes les personnes avec un revenu professionnel. Cette formule est également possible via le quotient conjugal. La particularité de cette « fenêtre fiscale » est qu’elle est à partager avec les remboursements d’un crédit hypothécaire.

Votre sponsoring fiscal :
  • Réduction d’impôt (de 30 % à 40 %) sur chaque versement effectué en fonction des revenus professionnels. Le maximum absolu est de 2 260 € (en 2017), indexé
  • Taxation anticipée (10 %) sur le capital à 60 ans pour toute souscription avant 55 ans
  • Aucune taxation sur les participations bénéficiaires sur le capital constitué après l’âge de 60 ans … malgré le bénéfice de la réduction fiscale !
Sans avantage fiscal via le quatrième pilier (particulier)
Le preneur d’assurance est libre :
  • D’épargner sur base récurrente ou d’investir une prime unique
  • D’épargner ou d’investir n’importe quel montant
  • De choisir la sécurité d’un taux garanti additionné de participations bénéficiaires éventuelles en épargne de la BRANCHE 21
  • Ou de choisir un ou plusieurs fonds dans la gamme de placements de la BRANCHE 23
  • De déterminer le terme lui-même : de 50 à 70 ans, peu importe l’âge de la pension