Code de la route – Le principe de la tirette

code-route-tirette
On a déjà tous entendu parler du principe de la « tirette ». Mais savons-nous réellement en quoi cela consiste ? Quand et où l’appliquer ? Pour bon nombre d’entre nous, ce principe reste malgré tout assez flou….
Tentons dès lors d’y voir plus clair.
Jusqu’en février 2014, le principe de la tirette était une simple règle de courtoisie non obligatoire : les automobilistes cédaient tour à tour la priorité à un conducteur qui s’intercale sur la bande de circulation située à côté de la sienne.
Mais depuis mars 2014, le principe de la tirette est obligatoire et est dès lors repris dans le code de la route. L’article 12bis précise quand et qui doit appliquer cette tirette et qui bénéficie de la priorité.
Mais que dit exactement l’article 12bis du code de la route : « Les conducteurs qui, lorsque la circulation est fortement ralentie, circulent sur une bande de circulation qui prend fin ou sur laquelle la circulation est interrompue, peuvent s’intercaler sur la bande libre adjacente seulement juste devant le rétrécissement. Les conducteurs qui circulent sur cette bande libre, doivent céder tour à tour, juste devant le rétrécissement, la priorité à un conducteur qui s’intercale. »
Le mécanisme de la tirette peut être signalé par un panneau ; mais étant devenu une règle générale la tirette ne nécessite pas de signalisation pour être applicable.
Concrètement, quand, où et comment appliquer cette « tirette » ?
Si on observe le schéma de gauche, le véhicule s’intercale au bon moment, c’est-à-dire juste devant le rétrécissement de sa bande de circulation.
En revanche, le véhicule visible sur le schéma de droite n’applique pas correctement le principe de la tirette étant donné qu’il s’intercale sur la bande adjacente beaucoup trop tôt par rapport au rétrécissement. Il s’agit dès lors toujours d’un changement de bande, ce qui est et reste une manœuvre.
Soulignons en outre, qu’en vertu de l’article 12.4 du code de la route, le fait de changer de file ou de bande en application du principe de la tirette n’est PAS considéré comme une manœuvre.
Enfin, contrairement à ce que pensent certains conducteurs, le principe de la tirette ne s’applique pas aux accès d’autoroute. Le conducteur qui s’engage sur l’autoroute doit impérativement céder la priorité aux automobilistes qui y circulent déjà.
Bonne route à tous….
Joëlle Adam
Conseillère en assurances
Bureau Purnelle